L’esprit agité

agité2-550x300

Quelquefois dans la vie, nous nous sentons agités et nous ne savons pas pourquoi car nous ne connaissons pas notre propre esprit. Nos pensées semblent prendre leur propre vie, on court d’une expérience ou d’une émotion à une autre, toujours à chercher quelque chose et quelquefois le calme se fait sans qu’on le sache. Même la pensée de ralentir nous rend anxieux (qu’est ce que ça nous apportera?).

Nous nous posons tant de questions sans être surs des réponses. Nous bloquons nos vues sur quelque chose ou quelqu’un et ensuite, quelque part sur le chemin, nous oublions que pendant que nous commençions la journée pour être heureux, le bonheur commence à flotter et ensuite tombe sur le bas côté. Alors nous devenons agités et sentons une urgence de passer à une autre chose, de capter un peu de bonheur, de succès ou juste de faire des choses de façon différente, parce que nous ne pouvons être surs que ce que nous avons maintenant est suffisant.

Dans nos vies de tous les jours , nos esprits sont constamment stimulés par les communications, les connections virtuelles. L’information à outrance, les choix à outrance; Les opportunités d’apprendre, de créer et d’être inspirés nous entoure mais ne laisse pas de place ou très peu pour que nos esprits puissent s’étirer et grandir .

Nous posons des tas de questions, cependant nous n’avons pas le temps ou la patience de s’assoir un moment pour écouter ou comprendre les réponses. Et nous passons tellement  de temps à tourner autour du pot à chercher des solutions que nous oublions de regarder directement la vraie nature du problème.

Quelquefois, ou même la plupart du temps, nos esprits sont comme un flipper, ça part dans tous les sens. Si seulement nous pouvions nous sentir établis dans nos esprits et heureux là où nous sommes . Si seulement nos esprits pouvaient stopper les super-complications, super-analyses, super-pensées.

Dans le monde, nous devons faire des choses mais nous avons l’impression que nous sommes poussés à les faire sans avoir de choix. Au lieux de nous réjouir des efforts des autres, nous rentrons en compétition constamment.

L’adolescence est difficile à vivre car nous sommes si occupés, si affairés , il y a une sensation de malaise qui est là. On ne dort pas vraiment bien  ou trop, on perd le contact avec des bons amis, notre famille nous ennuie et nos professeurs sont notre cauchemar.

L’esprit agité a peur de l’esprit apaisé. Il en a marre facilement. il pense à chaque détail, chaque minute, souvent craintif, anxieux et incapable de stopper ou de ralentir:

Ah si j’avais fait ça différemment?  Et si je m’étais trompé?  Pourquoi ils m’ont dit ça? Pourquoi ils ne m’aiment pas ? Est ce que je suis assez bon?  Qu’est ce que je fais après ma douche ? etc…

Dans l’esprit agité , l’imagination est sauvage , rarement créative. On se sent dans un brouillard de pensées et en même temps comme si l’on était scotché à demander de la compagnie tout en se sentant seul dans la foule.