La colère

colere

La colère détruit l’état paisible de notre esprit. Quand nous sommes en colère, nous perdons le pouvoir de raisonner,au point que si deux personnes qui discutent se mettent en colère , bientôt ils ne se souviendront pas du sujet qui les a mis en colère au départ. Bien qu’il soit impossible de soumettre ou de contrôler les choses au dehors qui ont le potentiel de développer notre colère, il est plus facile et possible de contrôler cette opère qui est dans notre esprit.

Vous ne deviendrez pas affreux parce que quelqu’un vous l’a dit, pas plus que vous n’êtes un voleur si quelqu’un vous accuse de vol. Alors pourquoi être si frustré ou sur la défensive ? Si une autre personne dirige leur colère vers vous , vous devriez essayer de pratiquer la bienveillance en comprenant que leur colère les a sorti de leur état d’esprit normal et les a rendu incapables de raisonner . Cela n’est pas forcément facile, mais c’est à vous de voir si vous les suivez ou non dans la colère et loin de votre propre nature ou si vous optez pour un autre réponse.

Les résultats du contrôle de votre colère dépendront de votre pratique de la méditation: plus de paix de l’esprit, plus d’échange avec votre famille, plus de calme dans des situations qui vous énervaient, et plus d’amour reçu. Avec juste quelques minutes de méditation chaque jour, vous découvrirez qu’une nouvelle sensation de relaxation commencera à grandir dans votre esprit. Alors que vous contemplerez le va et vient des émotions, vous trouverez qu’une respiration est nécessaire dans la chaleur du moment, et vous voyez alors votre colère ou frustration pour ce qu’elle est, plutôt que d’être consumé par elle. Le but est de suspendre le jugement et de simplement observer. Graduellement, avec la pratique, vous verrez que dans la vie de tous les jours vous mettrez votre jugement plus souvent de côté et serez plus dans l’acceptation.

Les antidotes pour la colère sont la compassion et la tolérance.

Beaucoup de gens croient que faire preuve de patience est un signe de faiblesse. Je pense que c’est faux . C’est la colère qui est un signe de faiblesse.

Sa sainteté le Dalai-lama, Tibet.