La mauvaise compréhension

psycho

La principale cause de souffrance mentale est la mauvaise compréhension – qui est de penser que chaque chose existe exactement comme nous la percevons. Dans l’obscurité, nous pouvons croire qu’un bâton qui a une certaine forme est un serpent alors qu’il n’en a que l’apparence. Même « bon » et « mauvais » sont des réflexions de notre propre perception. Ainsi quelqu’un qui est un bon ami et une bonne personne pour vous peut être un ennemi pou quelqu’un d’autre. En s’accrochant fortement à vos propres perceptions de ce qu’est la réalité, alors les autres émotions négatives ont tendance à surgir,  mais comprendre que chaque chose est une réflexion de votre propre esprit et devenir moins fanatique à propos de chaque chose, est la clé pour l’esprit apaisé. Juste maintenant, la plupart d’entre nous sont fanatiques dans un sens ou dans l’autre. Nous sommes très attachés au concept de bon et mauvais, beau ou laid, ce que nous aimons ou ce que nous n’aimons pas.

La compassion et la sagesse sont les antidotes à la mauvaise compréhension.

En développant nos esprits nous pouvons commencer à trouver les antidotes pour ces états perturbants de l’esprit. Mais aussi longtemps que nos esprits sont contrôlés par ces cinq « poisons » , nous ne pourrons jamais être vraiment heureux ou avoir la paix de l’esprit. Si nous pouvons réduire nos pensées négatives et actions, nous pouvons commencer à clarifier nos esprits et créer un espace pour une plus grande compréhension de la vie sans toutes les fabrications habituelles.

Le chemin le plus facile pour le faire, est de développer notre capacité pour des pensées et des actions positives, et l’une des pensées les plus fortes de toutes , est l’amour et la compassion pour les autres. Parce que quand vous aimez quelqu’un, vous pensez moins à vous-même et devenez un peu moins égocentrique car vous souhaitez donner du bonheur à l’autre personne. Aussi longtemps que cette pensée dure, ainsi dure le bonheur.

Plus vous vous étendez cet amour pour une personne vers votre famille et amis, vos collègues, vos voisins et graduellement, tout le monde, moins vous avez de place pour les émotions négatives. Nous apprécions nos parents pour l’amour et la bienveillance de nous avoir donné la vie et de nous avoir élevé dans ce monde. Et comme nous développons notre respect pour nos parents, nos professeurs, nos ainés et graduellement tous les autres, nous commençons à créer une société où nous aussi serons respectés et aimés en retour.                                                     

Ne pas ignorer vos émotions.

 

La conscience sans jugement de nos émotions nous donne la liberté envers elles. Si nous nous sentons toujours coupables ou honteux à propos de nos émotions, alors nous ne pourrons les voir très clairement et cela sera plus difficile pour les laisser partir. Les émotions qui sont réprimées sont encore très présentes, bouillonant près de la surface et si nous essayons de les ignorer ou de diminuer celles que nous n’aimons pas en nous, alors elles deviennent des obstacles pour notre appréciation de la vie. Elles créent du remous dans nos esprits et dans nos coeurs. Ainsi quand nous nous abandonnons à des émotions comme l’orgueil ourla colère , nous sommes piégés par elles, en sentant que nous sommes l’émotion elle même :  » Je suis en colère ».

Le language des émotions:

  • L’esprit agité dit: Je suis en colère

  • L’esprit paisible dit:  Je sens la colère en moi.

Si nous nous ne nous donnons pas un peu de temps pour se relaxer et libérer les fabrications de nos esprits, nous pourrions écrire « je suis une personne très jalouse » . Si nous pouvons regarder intérieurement nous pouvons voir que bien que ces émotion existent dans nos esprits , elles ne sont pas notre propre nature, et certainement pas 24h sur 24, 365 jours par an.  Les choses ne sont pas blanches ou noires.