Lâcher les attitudes

attitude

Comme êtres humains, nous avons la chance d’avoir cinq sens ou peut-être six , avec lesquels nous appréhendons le monde . Mais à côté de ça, il semble que nous pouvons quelquefois avoir tendance à développer des attitudes rigides plutôt que de rester ouverts  à ce que peut apporter chaque journée ou chaque moment. Nous restons scotchés à nos anciens schémas et façons de pensée, ce qui nous parait plus facile  et plus confortable que d’essayer de voir le point de vue de quelqu’un d’autre; Mais le souci c’est que l’esprit devient comme une boite fermée et les nouvelles idées ne font que fuir de cette boite parce que nous sentons que nos esprits sont déjà pleins.

Avec cette vue rigide, nous pourrions développer un sens de l’arrogance ou même du fanatisme. Nous avons tendance à associer le mot « ego » avec le mot « arrogance »; les personnes que nous décrivons comme ayant un gros égo sont celles qui s’expriment fortement et bruyamment, alors que nous associons le calme à l’humilité. Mais l’ego peut être aussi fort avec une personne calme, ou même très sensible; si nous prenons les choses de façon très personnelle , alors c’est l’ego qui prend le dessus comme lorsqu’une personne arrogante se met à parler fort. Il y a beaucoup de personnes qui semblent calmes à l’extérieur mais sont affairés dans leur esprit par l’impossible quête de vouloir être toujours parfaites. La plus petite critique ou blague titille leur sensibilité et ils se sentent mal à l’aise intérieurement. Les choses doivent être juste comme elles sont , ou sinon le sentiment de frustration ou d’anxiété commence à émerger et il y a un tel sentiment de « bien » et « mauvais » qu’il n’y a pas de place pour autre chose. Et une personne qui prend trop les choses à coeur peut aussi être pleine de jugements sur les autres. L’esprit n’est pas dans un courant naturel, mais se sent souvent comme s’il devait faire face tout le temps à des obstacles, remarquant la faiblesse des autres alors que ces personnes sont si sensibles à propos de la leur.

Donc comme individu, il faut trouver un endroit où vous êtes plus relaxé et confortable dans votre esprit. Quand vous sentez que les complications arrivent, essayez de prendre un peu de distance par rapport à vous même, et regarder vos pensées quand elles se renforcent et vous rendent malheureux.  Regarder votre esprit tarabiscoté pour ce qu’il est – quelque chose que vous n’avez pas besoin d’agripper si fortement. La flexibilité est si importante pour avoir l’esprit heureux. Ne soyez pas si rapide à critiquer, argumenter ou désapprouver. Laisser les choses être. Faites les choses d’une façon qui vous est confortable , mais laisser les autres faire les choses à leur manière. Penser aux autres ou parler des autres avec une mauvaise motivation est une source de beaucoup de négativité dans le monde.

Au contraire, essayons de nous comprendre avec un coeur ouvert sur le monde.