Méditation de l’appréciation

screen-capture-5

Voltaire a dit: l’appréciation est une chose merveilleuse : elle fait que ce qui est excellent chez les autres nous appartient aussi.

Il y a deux méditations qui fonctionnent très bien ensemble ( avec une durée de quelques minutes par jour):

la méditation de l’appréciation et celle de la contemplation du changement.

Nous connaissons tous le fait d’apprécier les choses dans notre vie , avec la pratique le but est de changer nos esprits pour que l’appréciation, le contentement  fasse partie de notre personnalité.

Socrate, Grêce a dit : Le contentement est une richesse naturelle, le luxe est une pauvreté artificielle.

Si vous vérifier vos esprits, vous trouverez habituellement que vous n’êtes pas dans le présent . Vous pensez à quelque chose du passé ou vous regardez vers l’avenir – qu’est ce qui pourrait arriver – Mais la vie ne commence  pas demain , elle arrive juste -maintenant.

Pour cette méditation:

  • un espace tranquille
  • début ou fin de journée
  • peu importe les habits, vous pouvez porter ceux qui vous plaisent, dans lesquels vous vous sentez bien.
  • une chaise ou un coussin, un lieu dans lequel vous vous sentez à l’aise.

Peu importe où vous habiter, pas besoin d’être attaché à un endroit particulier.

Fermer les yeux. Concentrez vous sur votre respiration 2 minutes. Respirer tranquillement avec votre ventre qui se gonfle et se dégonfle.  Remarquer la respiration qui est douce. Trouvez une paix naturelle qui envahit votre corps. Alors nous pouvons contempler et apprécier sans nourrir d’attachement.

  1. Apprécier votre corps et la santé que vous avez

Juste le simple fait de pouvoir entendre et voir devrait être apprécié si nous en sommes capables. Puis avoir notre famille et des amis, de pouvoir étudier, de faire partie d’un groupe, du monde.

2. Apprécier les gens merveilleux de notre vie qui vous supportent, vous aident, vous donnent  de l’affection.

Nous sommes fortunés d’avoir des personnes qui nous aiment inconditionnellement , certaines veulent nous rendre la vie agréable tout en ayant eux même un parcours. Souvent nous avons beaucoup plus que nous ne pensons, mais si nous ne sommes pas conscients de ce que nous avons déjà, alors nous avons tendance à toujours être insatisfaits nous concentrant sur ce que nous pensons manquer dans notre vie.

3.  Apprécier ce que vous faîtes, votre travail, votre style de vie, votre communauté et au delà.

Ainsi vous développez votre sens de la satisfaction. Après tout qu’est ce que le bonheur ? rien d’autre que la satisfaction, le contentement qui vient de l ‘appréciation. Allez dans tous les petits détails de votre vie. Apprécier simplement sans conditions, sans attentes, juste apprécier tout ce qui arrive à l’esprit pour ce qui est.

Commencer la journée ou la finir avec cette méditation de l’appréciation peut paraitre simpliste mais semble fonctionner quand même, en ayant un effet calmant par exemple après une journée de Lycée. Ce n’est pas  » voir la vie en rose » mais plutôt de trouver le bon dans nos vies, de regarder les situations avec des angles différents- tourner des problèmes en opportunités par exemple.

Cela nous rappelle des merveilleuses personnes dans nos vies, et comment nous pouvons utiliser nos propres facultés pour approcher les choses et créer une différence positive aujourd’hui.

Nous pratiquons cette méditation pour ce que nous avons parce que si nous n’en sommes pas conscients, chaque jour, alors l’insatisfaction va grandir et peut amener à l’état de non-bonheur.

Chaque matin, j’essaye d’apprécier toutes les personnes bienveillantes que j’ai dans ma vie et imaginer qu’est ce que je ressentirai si elles mouraient demain.Cela semble morbide mais je les apprécie ainsi d’autant plus. Quelquefois je ferme mes yeux en prétendant que je suis aveugle- juste pour sentir comment ma vie serait et combien de belles choses je ne pourrais voir. Si je n’avais pas de jambes, de vue, d’ouïe, combien ma vie serait différente. J’essaye d’apprécier toutes les choses que j’ai. Je ne dis pas que ça enlève tous les problèmes ou la souffrance mais la plupart du temps c’est une grande aide pour moi.

Le contentement, se traduit par un tendre sourire et un regard plein de douceur. Quelqu’un de content au sens véritable du terme, n’a nul besoin de blesser les autres ou de profiter d’eux.

Quand tous les arbres auront été coupés

Quand tous les animaux auront été chassés

Quand tous les cours d’eau seront pollués

Quand l’air sera devenu irrespirable

Seulement alors découvrirez vous que l’argent ne se mange pas

Proverbe indien Cree, Amérique du Nord.